Camping-car : neuf ou d'occasion ?

Sommaire

Environ 230 000 camping-cars circulent dans notre pays. Il y a 60 000 nouvelles immatriculations chaque année, dont un tiers correspond à des véhicules neufs. Deux tiers des camping-cars sont donc achetés d'occasion, auprès de professionnels ou de particuliers.

Vaut-il mieux acheter son camping-car neuf ou d'occasion ? Voici quelques éléments de réponse.

Prix d'achat d'un camping-car

Camping-car neuf

S'il permet d'économiser les frais d'hôtel ou d'hébergement (entre autres), l'achat d'un camping-car neuf ou d'occasion n'est pas à proprement parler un investissement. En effet, la décote et l'usure du véhicule font qu'il perd de sa valeur d'année en année.

Prix d'achat d'un véhicule neuf : on peut considérer le prix moyen d'un camping-car neuf aux alentours des 60 000 €. Bien sûr certains coûtent moins cher, d'autres plus, en fonction des marques et des modèles.

Il y a une cinquantaine de marques de camping-car ! Ce marché dispose donc, au total, d'un très grand nombre de modèles :

  • Modèles low cost : les prix démarrent à 35 000 € et peuvent monter jusque 40 000 €.
  • Modèles de gamme moyenne (la plus répandue) : environ entre 45 000 et 48 000 €.
  • Modèles haut de gamme : à partir de 55 000 € jusque 60 000 €.

Achat d'un camping-car d'occasion

Tous les concessionnaires pratiquent le marché de l'occasion. Certains propriétaires ne gardent leur camping-car acheté neuf que 2 ou 3 ans avant d'en acheter un nouveau. Le concessionnaire suggère alors la reprise de l'ancien véhicule. Voilà souvent une bonne affaire !

D'autres propriétaires proposent leur véhicule en dépôt-vente. Enfin, certains particuliers décident de le vendre par eux-mêmes.

Le prix moyen d'un camping-car d'occasion se situe aux alentours de 35 000 €, en fonction de son âge, du nombre de kilomètres parcourus, de l'état de la cellule ou du porteur.

Quelques exemples de prix ci-dessous :

  • Pour un profilé, modèle 2013, toutes marques et tous modèles confondus, comptez entre 38 000 et 60 000 €.
  • Pour un profilé, modèle 2009, toutes marques et tous modèles confondus, entre 35 000 et 43 000 €.
  • Pour un profilé, modèle 2004, comptez entre 24 000 et 32 000 €.

Achat neuf : avantages et inconvénients

Acheter un camping-car neuf présente les avantages suivants :

  • La garantie constructeur : acheté neuf, le camping-car est garanti en moyenne 5 à 6 années par le constructeur (étanchéité comprise). Au moindre pépin, la pièce sera donc changée gratuitement.
  • Contrôle technique : 4 ans sans avoir à faire passer le véhicule au contrôle technique à compter de la date de première immatriculation.
  • Acheter neuf c'est aussi choisir son implantation, sa motorisation, sa marque, ses coloris, ses options, etc.

Mais il existe également quelques inconvénients :

  • Le prix / la décote : le prix du neuf dépasse largement celui de l'occasion. Si vous faites un crédit, les mensualités seront donc plus élevées. De plus, d'année en année, le camping-car perd de sa valeur :
    • dès son immatriculation : – 20 % de sa valeur ;
    • chaque année : – 10 % de décote supplémentaire ;
    • on trouve très peu de camping-cars au-dessous des 10 000 € (à n'acheter d'ailleurs qu'en connaissance de cause).
  • L'assurance : il va de soi qu'un véhicule flambant neuf n'a pas la même valeur qu'une occasion. Les assureurs se basant souvent sur la valeur de l'objet à assurer, le coût de la prime d'assurance sera plus élevé. Comptez un minimum de 700 €/an en tous risques.

Avantages et limites à l'achat d'un camping-car d'occasion

Voici tous les points positifs si vous décidez d'acheter d'occasion :

  • Le prix : dès la première année, un camping-car perd 20 % de sa valeur, alors que le véhicule est encore "comme neuf". Ces occasions restent néanmoins très rares, sauf en cas de reprise par le concessionnaire pour l'achat d'un nouveau modèle (erreur d'évaluation du premier propriétaire : volumes sur ou sous-estimés par exemple).
  • Les options : même si elles entrent dans le prix d'achat, les options ajoutées au véhicule y sont déjà installées (parabole, TV, GPS, etc) et sont parfois laissées par l'ancien propriétaire, surtout si celui-ci ne décide pas d'acheter un nouveau camping-car.
  • Selon la marque, un camping-car vieillit plus ou moins bien, notamment sa cellule (joints, mobilier, etc.). Le porteur est également important : il est déjà "rodé", notamment en termes de petits réglages éventuels effectués sur le véhicule neuf. Il peut donc s'avérer en très bon état. Un Mercedes Sprinter par exemple, est estimé pouvant atteindre les 400 000 km, ce qui laisse de la marge.
  • Le kilométrage : un camping-car fait en moyenne 10 000 km/an. Au bout de 10 ans, il peut ne pas avoir dépassé la moitié de sa capacité et être à un prix très abordable.
  • L'assurance : la valeur du camping-car diminuant avec les années, l'assurance baissera proportionnellement. En fonction de votre coefficient bonus/malus, vous pouvez descendre au dessous des 450 €/an.

Acheter d'occasion présente des risques. Tout d'abord le risque d'arnaque en achetant un véhicule abîmé ou ayant un défaut caché par exemple :

  • Si vous ne maîtrisez pas ce domaine, nous vous conseillons de vous rapprocher des concessionnaires qui offrent parfois une garantie de plusieurs mois sur leurs véhicules d'occasion.
  • Quoi qu'il en soit, avant d'acheter, consultez les magazines spécialisés, ils grouillent de conseils et visitez plusieurs concessionnaires pour vous faire une idée.

Ensuite, il faut veiller au bon entretien du camping-car :

  • Le porteur : selon son âge, l'entretien peut être coûteux, notamment lorsque le véhicule atteint la barre fatidique des 100 000 km. Certaines marques équipent leurs véhicules d'une chaîne de distribution. S'il s'agit d'une courroie, en revanche, elle est à changer obligatoirement.
  • La cellule : attention à l'étanchéité. Ce point est à contrôler régulièrement. En cas de défaut, une infiltration peut se révéler catastrophique pour les parois de la cellule.
  • Le contrôle technique : tous les 2 ans, il vous en coûtera 90 € environ (moins de 3,5 T).

Pour approfondir :