Sommaire

On peut dénombrer 5 types de camping-car. Les modèles les moins volumineux et les plus économiques sont la cellule amovible et le fourgon aménagé (la "porte d'entrée" dans le monde du camping-car). Les modèles volumineux ( PTAC ≤ 3,5T, les poids-lourds étant exclus de cette étude) sont le profilé, la capucine, l'intégral.

L'intégral est le plus "majestueux" des camping-car ! D'ailleurs, les marques de prestige n'ont parfois que ce type de modèle à proposer. Il est polyvalent et convient aussi bien aux familles qu'aux couples. Néanmoins, il reste souvent le dernier modèle acheté, après avoir essayé les autres, et généralement par les retraités. Nous faisons le point sur le camping-car intégral.

Camping car intégral : bases communes aux modèles

Véhicule porteur

Le châssis est le support sur lequel la cellule du camping-car est montée. Le véhicule de base est aussi nommé "porteur". C'est la plate-forme de la cellule. Le fourgon est livré châssis nu. On l'équipe d'une cellule complète en apportant les modifications nécessaires selon la marque du véhicule.

Des 4 principaux véhicules porteurs, le Fiat Ducato se réserve une place de roi : il détient plus de 80 % de parts de marché.

Le fabricant a su anticiper l'essor de cette activité en adaptant un "châssis spécial camping-car" sur ses fourgons, facilitant ainsi la tâche aux aménageurs.

Les modèles principaux sont :

  • Fiat Ducato : coût moyen, adaptations nombreuses depuis sa création, spécialement conçu pour les camping-cars, bon confort, souplesse moyenne du moteur, bon SAV et fiabilité, coût d'entretien moyen. On le retrouve sur la plupart des modèles.
  • Ford Transit : le moins cher, retour récent dans le milieu (vers 2005), confort moyen, souplesse moyenne du moteur, SAV perfectible, coût d'entretien moyen. Généralement proposé pour les profilés et capucines d'entrée de gammes, très rarement pour les intégraux.
  • Renault Master : coût relativement élevé, confortable, souplesse du moteur, bon SAV, fiable, coût d'entretien correct. Assez rare, il équipe les modèles de milieu et haut de gamme, peu de marques l'utilisent pour leurs intégraux.
  • Mercedes Sprinter : le plus cher, fiable, confortable, excellent moteur, bon SAV, très grande longévité (+ 400 000 km), coût d'entretien élevé. On le trouve sur les modèles hauts de gamme, le plus souvent sur des intégraux et/ou chez les marques de prestige.

Zones de vie et équipements du camping-car intégral

D'un type de camping-car à l'autre, les zones de vie sont pratiquement interchangeables. Les espaces y sont ouverts, sauf pour les chambres (équipées de rideaux ou cloisons amovibles) et la partie SDB/WC (ceux-ci sont souvent intégrés à la SDB) :

  • La cabine : le poste de pilotage est lié à la cellule (à la zone de vie) par l'intermédiaire des sièges route pivotants et/ou inclinables. Ils apportent 2 places supplémentaires si vous recevez des invités.
  • La cuisine : 3 configurations : cuisine droite, en L ou en L inversé (sens opposé à la marche). Elle est composée :
    • d'une plaque à 2 ou 3 feux (gaz), d'un évier + plan de travail, d'un réfrigérateur tri-énergie (gaz, 12V ou 220V), d'un freezer, parfois congélateur ;
    • de rangements : tiroirs à couverts, à glissières, à plateau tournant, placards… ;
    • d'options : hotte aspirante, prise(s) 230V intérieure, micro-ondes, four, etc.
  • La salle d'eau et les toilettes : il peut s'agir de 2 pièces séparées (pour des camping-cars plus longs). WC : toilettes chimiques à cassette amovible ou chasse d'eau (en 12 V). La salle de bain comporte :
    • une douche : de préférence séparée du WC par une porte ou un rideau, lavabo, bac à douche, robinetterie, miroir(s)... ;
    • des accessoires (ou options) : caillebotis, console (pour ustensiles, savon, shampoing…), placards, porte-serviettes, étendoir à linge.
  • Le salon : il peut être droit ou en L : généralement à deux banquettes, table circulaire ou rectangulaire, pivotante et/ou abaissable si elle permet de soutenir une partie du lit d'appoint (assez rare sur un intégral). Il contient une télévision : placard réservé, bras mobile articulé, prise(s) 12 V.
  • Les rangements : placards et/ou penderie(s) partout dans la zone habitable et coffres extérieurs : pour stocker les éléments annexes (câbles électriques, outils, etc.), pour les accessoires divers (bouteilles de gaz, chaudière, batterie(s) cellule, etc.).
  • La chambre : le lit permanent est presque toujours au fond du véhicule. Il renferme un grand coffre (accessible de l'intérieur et/ou de l'extérieur). Il peut être positionné latéralement, transversalement, ou encore au centre de la chambre. Certains modèles proposent aussi des lits jumeaux :
    • Le lit permanent est d'une dimension allant de 1,85 et 2 m de long sur 1,3 à 1,4 m de large.
    • Le matelas de 10 à 13 cm d'épaisseur est assez confortable sur la plupart des modèles.
    • Le sommier est à lattes, parfois composé d'une plaque de bois.

Spécificités du camping-car intégral

Les 3 différences essentielles entre un intégral et une capucine ou un profilé sont sa hauteur extérieure, le positionnement du second lit (ou du lit d'appoint) et son profil :

  • Le profil de la cellule : l'habitacle du porteur est entièrement désossé, car la cellule englobe le véhicule jusqu'à son tableau de bord et son moteur. Un intégral n'hérite donc pas du "nez" de son véhicule porteur.
  • Les dimensions : la hauteur d'un intégral se situe en général entre celle d'un profilé et d'une capucine :
    • Elle oscille entre 2,8 et 2,95 m de haut.
    • Quant aux largeur et longueur, elles varient selon les modèles pour les 3 types de camping-car (en moyenne, la largeur d'un camping-car varie de 2,15 à 2,35 m, et sa longueur de 6 à plus de 9 m).
    • Pensez aux équipements qui peuvent surélever le véhicule (parabole, antenne, panneaux solaires...)
  • Le lit supplémentaire :
    • Le lit de pavillon : sur un intégral, le lit supplémentaire est appelé "lit de pavillon", car il est situé au-dessus de la cabine. Il est escamotable au moyen de bras articulés souvent aidés de vérins hydrauliques. Pour les véhicules de plus haut standing, il est motorisé.
    • Avantage : ce "lit tout fait" est parfait pour les couples, car il reste caché la plupart du temps, tout en permettant d'inviter 2 personnes (les petits-enfants par exemple) de manière épisodique. De plus, sa discrétion procure à la coque du véhicule un meilleur aérodynamisme que dans le cas de la capucine.

Camping-car intégral : quels prix ?

Les intégraux sont globalement les modèles les plus coûteux de part leur aménagement un peu plus luxueux et la transformation plus importante de leur coque (cabine spécifique) :

  • Les intégraux low cost sont aux alentours des 50 000 €. Les prix diffèrent, notamment en fonction des porteurs, du type de motorisation, des constructeurs ou de la qualité de leurs produits.
  • Chez la plupart des marques, les premiers prix avoisinent les 60 000 €.
  • Les milieux de gamme coûtent environ 75 000 €.
  • Pour un modèle haut de gamme (hors poids-lourds) le prix varie de 90 000 € à plus de 200 000 €.

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :